Les types de thérapie

Thérapie individuelle enfant

Dans quels cas consulter ? Si l’enfant a subi un traumatisme particulier : divorce, déménagement, deuil… Mais aussi s’il est soudainement entré en échec scolaire, s’il a un comportement auto-agressif (mutilation ou autodépréciation) ou hétéro-agressif (violence physique ou verbale envers les autres enfants ou envers ses parents), s’il se renferme sur lui-même ou s’il somatise (eczéma, crises d'angoisse, énurésie...).
   Je propose ici des séances plus courtes (35 minutes) afin d’avoir l’attention du jeune patient jusqu’au bout. Nous avons souvent recours à des supports (pâte à modeler, jouets, dessin…) qui permettent à l'enfant de mieux se projeter et facilitent ainsi son expression.
   Dans le cas de la thérapie avec l’enfant je reçois les parents régulièrement. Soit à leur demande, soit parce qu'il me semble important que l'on se rencontre pour faire le point.  Nous échangeons alors sur l’évolution de la situation de l’enfant à l’école, à la maison et en thérapie.

Thérapie individuelle adolescent

Dans quels cas consulter ? Il est bien connu que l'adolescence est une étape importante de la vie d'un être humain. C'est le moment où celui-ci n'est plus tout à fait un enfant mais pas encore un adulte non plus. Ceci implique une véritable crise identitaire car l'adolescent ne sait plus bien où se situer. Certains adolescents se renferment sur eux-mêmes, d'autres au contraire ont besoin de se faire entendre. Cette phase est indispensable et normale, mais le psychologue peut aider l'adolescent à la traverser. Par contre, il devient important pour l'adolescent de rencontrer un psychologue s'il a des conduites à risque démesurées (addiction aux drogues ou à l'alcool par exemple) , s'il présente des troubles alimentaires sérieux (anorexie, boulimie), s'il se coupe de toute vie sociale...
Les séances se déroulent de la même façon qu'avec les adultes. Il s'agit d'instaurer le dialogue dans un cadre privilégié ou rien ne sera jugé ou répété, puis de trouver la raison pour laquelle l'adolescent se met en danger ou s'impose d'être malheureux afin de mieux l'en dégager.
Il est important que l'adolescent soit d'accord pour rencontrer la psychologue ou qu'il en ait exprimé lui-même le besoin.

Thérapie individuelle adulte

Dans quels cas consulter ? Si vous avez connu un traumatisme majeur (deuil, rupture amoureuse, chômage…) dont vous ne vous remettez pas. Si vous présentez des troubles récurrents du sommeil ou de l’alimentation, si vous avez des problèmes relationnels ou sexuels avec votre conjoint, si vous avez des crises d’angoisse, des phobies, des addictions, des idées noires… Ou si vous avez tout simplement besoin de parler et d’être écouté.

Thérapie couple et famille

Faire appel à un psychologue pour une thérapie familiale ou une thérapie de couple, c'est reconnaître que l'on a besoin d'aide pour améliorer la qualité de notre relation. Pour qu'une relation soit bonne il faut : 1/de la communication (= s'exprimer) 2/de la compréhension (= entendre ce que l'autre dit). Nous sommes rarement bons dans ces deux disciplines ! Le psychologue tient alors un rôle de facilitateur, et dans un cadre plus propice à l'échange qu'à la maison en moment de crise.

Informations consultations

 

Honoraires : 50€ la séance individuelle, 40€ pour un enfant, 60€ pour une séance en couple ou en famille.

Mes consultations ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Cependant, beaucoup de mutuelles proposent un remboursement partiel.
 

Une séance individuelle dure 45 minutes pour les adultes, 35 minutes pour les enfants. Une séance couple ou famille dure une heure.

Nous déciderons ensemble lors de notre première séance de la fréquence de nos rencontres en fonction de vos besoins et de vos disponibilités.